"Chrétiens & Sida" est une association oecuménique animée par des hommes et des femmes soucieux de partager, dans l'esprit de l'Evangile, leur expérience en matière de prévention du sida, du soutien aux personnes atteintes et du combat contre l'épidémie

SIDACTION  2016 les1, 2 & 3 avril :

Il a rapporté plus de 4.200.000 € de "promesses de dons", chiffre respectable, mais en légère baisse par rapport aux années précédentes, ce qui est regrettable car en 2014 on dénombrait encore, chaque jour, dans le monde :

 

 6.000 nouvelles contaminations par le virus du sida (VIH)

 

4.000 décès liés au sida

Les auto-tests de dépistage sont en vente en pharmacie depuis le 15 septembre 2015 : Do it yourself !

A partir de janvier 2016 les CDAG (centres de dépistage anonyme et gratuit) et les CIDDIST (consultations d'information, de diagnostic et de dépistage des infections sexuellement transmissibles) seront remplacées en France par des CeGIDD (centres gratuits de dépistage et de diagnostic) qui pourront prendre en charge le sida, les hépatites, les diverses maladies sexuellement transmissibles ainsi que les problèmes liés à la contraception, aux IVG et aux violences sexuelles.

 

 

Savez-vous que l'Eglise catholique gère dans le monde 115.352  instituts sanitaires, d'assistance et de bienfaisance, dont 5.167 hôpitaux, 17.322 dispensaires, 648 léproseries ... ?


Et que les dispensaires et hôpitaux gérés par les Eglises protestantes sont presque aussi  nombreux ?

Dernier rapport d'ONUSIDA présenté le 14 juillet 2015 à Addis-Abeba : Ce sont maintenant 11 millions de personnes infectées par le VIH qui sont maintenant soignées en Afrique, où le nombre de nouvelles contaminations et le nombre de décès ont baissé de 35 et 41% en 15 ans. Mais, en Afrique, 25% des malades n'ont toujours pas accès aux médicaments.

Sida-Info-Service connaît actuellement des difficultés financières.

 

Il est vital que SIS, dont le site d'informations sur internet reçoit plus de 5.500.000 visites et dont les lignes téléphoniques (0800840800) ont permis, en 2014, 121.000 "entretiens qualifiés", puisse poursuivre ses activités qui sont essentielles pour l'information et la prévention du sida et des hépatites.

 

Quotidien du Médecin - 1/3/16